Soins de support : zoom sur les démarches sociales

Après le diagnostic de la maladie, différentes démarches sont à effectuer pour que votre prise en charge, ...

Mis à jour le :
29
/
06
/
2022
Télécharger l'infographie
Soins de support : zoom sur les démarches sociales

Après le diagnostic de la maladie, différentes démarches sont à effectuer pour que votre prise en charge, à l’hôpital comme dans le quotidien, se déroulent le mieux possible. Zoomons ensemble sur ces étapes administratives et sociales.

Quand l’on apprend sa maladie, une perte de repères sociaux, familiaux et/ou financiers peut survenir.

Pour commencer, contactez le référent de l’Assurance maladie associé à votre régime général qui sera chargé d’assurer la couverture des soins et le versement de vos indemnités journalières[1] .

Lors de votre prochain rendez-vous avec votre médecin traitant, ce dernier remplira le formulaire « protocole de soins » qu’il adressera ensuite au médecin-conseil et à votre caisse d’Assurance-maladie. Une étape indispensable pour bénéficier de la reconnaissance de votre cancer en affection de longue durée (ALD)[2]. Dès l’obtention de votre ALD, sous deux semaines [3] à compter de la réception du formulaire, vous devrez mettre à jour votre carte vitale en pharmacie, à l’hôpital ou au sein de votre caisse d’Assurance maladie. Votre prise en charge s’ouvre alors pour une durée de 6 mois. Grâce à l’ALD, vous aurez accès au tiers payant, et serez ainsi dispensés(e) des avances de frais lors de vos consultations, exceptés les soins qui ne sont pas pris en charge par l’Assurance maladie et ce en fonction de la couverture assurée par vote mutuelle.

Vous pouvez ensuite contacter :

  • votre Caisse d’allocations familiales (CAF) qui fera toute la lumière sur les aides[4] dont vous pourrez bénéficier. En cas de reconnaissance d’une situation de handicap, la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) vous facilitera les démarches et vous permettra d’accéder à vos aides et droits[5]. Pour maintenir au mieux votre autonomie, votre conseiller pourra vous diriger vers des solutions de formation et d’accompagnement par les établissements de services médico-sociaux ;
  • votre banquier pour effectuer un bilan financier et vous renseigner sur les dernières évolutions de la loi du droit à l’oubli désormais fixé à 5 ans si vous souhaitez contracter un prêt après votre maladie[6] ;
  • votre mutuelle pour prendre connaissance de votre couverture dans le cadre de votre ALD ;

Connaître ses droits dans les meilleurs délais

Un arrêt maladie dans le cadre de votre cancer peut impacter votre situation financière. En effet, les indemnités journalières n’équivalent pas toujours au montant du salaire. Par ailleurs, s’il n’existe pas de contrat de prévoyance au sein de l’entreprise, vous ne bénéficierez pas forcément d’un maintien de salaire. Il s’avère donc très important de connaître vos droits dans les meilleurs délais pour anticiper autant que possible la perte de budget.

Il est vivement conseillé de se renseigner sur :

  • les conditions particulières à mettre en place auprès de votre employeur et du service des ressources humaines de votre entreprise ;
  • les solutions reposant sur des aides budgétaires en fonction des situations financières établies par l’assistante sociale (Assurance maladie, service social en interne, Conseil départemental, Centre communal d’action sociale, CCAS, le Centre départemental d’action sociale, CDAS)[7] ou des associations. Un regard extérieur peut d’ailleurs être important pour assurer votre soutien budgétaire tant le diagnostic du cancer et l’arrêt maladie empêchent parfois de prendre du recul par rapport à la situation.

Votre dossier complet en ligne

Voici un rappel des pièces à fournir pour compléter votre dossier médical nécessaire à toutes les étapes de votre prise en charge : certificat médical, arrêt de travail, indemnités de Sécurité sociale, attestation d’ALD, carte Vitale, carte de mutuelle.

Enfin, sachez que depuis janvier 2022, vous pouvez vous connecter à votre espace numérique en santé (ENS) en cliquant sur ce lien. Vous avez notamment accès à toutes vos données de santé[8]  et à votre agenda de consultations en ligne.

Ressources

Vous souhaitez en savoir plus sur :

Annuaires

Vous souhaitez entrer en contact avec les structures et professionnels proposant des soins de support  ? C’est par ici :

Références

[1]Régime général CPAM, régime social des indépendants (RSI), régime social agricole, régimes spéciaux, bénéficiaires de la couverture maladie universelle (CMU)

[2]Le cancer est reconnu comme affection de longue durée (ALD30)

[3]Selon le décret n°2016-1362 du 12 octobre 2016, le délai de reconnaissance de l’affection de longue durée (ALD) est de deux semaines contre six semaines auparavant

[4]Allocation logement, RSA, allocation journalière de présence parentale (AJPP), allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) et allocation aux adultes handicapés (AAH)

[5]La prestation de compensation du handicap (PCH), l'allocation aux adultes handicapés (AAH) et ses compléments forfaitaires (le complément de ressources, la majoration pour la vie autonome), la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH), les cartes d'invalidité, de priorité pour personne handicapée ou de stationnement.

[6]A compter du 1er juin 2022, il ne sera plus obligé de faire part d’informations liés à l’état de santé à l’assureur pour contracter un prêt dont la part individuelle à assurer est inférieure à 200 000 euros et donc l’échéance sera effective avant les 60 ans de l’assuré

[7]Le Centre communal d’action sociale (CCAS) et le Centre départemental d’action sociale (CDAS) assurent par exemple « la livraison des repas à domicile, les démarches à effectuer pour obtenir l'intervention d'une aide-ménagère, le système de téléassistance qui permet d'être relié à une personne de votre choix ; l’obtention des aides alimentaires, des chèques de services, l’obtention des tickets de transports en commun ; l’aide financière d’urgence », données INCa

[8]Ordonnances, traitements, résultats d’examens, antécédents médicaux, comptes-rendus d’hospitalisation…

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Vous avez aimé cet article.
X
autres personnes.
Vous n'avez pas aimé cet article. Dites nous pourquoi
ici

Soins de support : zoom sur les démarches sociales

Mis à jour le :
29
/
06
/
2022

Après le diagnostic de la maladie, différentes démarches sont à effectuer pour que votre prise en charge, à l’hôpital comme dans le quotidien, se déroulent le mieux possible. Zoomons ensemble sur ces étapes administratives et sociales.

Quand l’on apprend sa maladie, une perte de repères sociaux, familiaux et/ou financiers peut survenir.

Pour commencer, contactez le référent de l’Assurance maladie associé à votre régime général qui sera chargé d’assurer la couverture des soins et le versement de vos indemnités journalières[1] .

Lors de votre prochain rendez-vous avec votre médecin traitant, ce dernier remplira le formulaire « protocole de soins » qu’il adressera ensuite au médecin-conseil et à votre caisse d’Assurance-maladie. Une étape indispensable pour bénéficier de la reconnaissance de votre cancer en affection de longue durée (ALD)[2]. Dès l’obtention de votre ALD, sous deux semaines [3] à compter de la réception du formulaire, vous devrez mettre à jour votre carte vitale en pharmacie, à l’hôpital ou au sein de votre caisse d’Assurance maladie. Votre prise en charge s’ouvre alors pour une durée de 6 mois. Grâce à l’ALD, vous aurez accès au tiers payant, et serez ainsi dispensés(e) des avances de frais lors de vos consultations, exceptés les soins qui ne sont pas pris en charge par l’Assurance maladie et ce en fonction de la couverture assurée par vote mutuelle.

Vous pouvez ensuite contacter :

  • votre Caisse d’allocations familiales (CAF) qui fera toute la lumière sur les aides[4] dont vous pourrez bénéficier. En cas de reconnaissance d’une situation de handicap, la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) vous facilitera les démarches et vous permettra d’accéder à vos aides et droits[5]. Pour maintenir au mieux votre autonomie, votre conseiller pourra vous diriger vers des solutions de formation et d’accompagnement par les établissements de services médico-sociaux ;
  • votre banquier pour effectuer un bilan financier et vous renseigner sur les dernières évolutions de la loi du droit à l’oubli désormais fixé à 5 ans si vous souhaitez contracter un prêt après votre maladie[6] ;
  • votre mutuelle pour prendre connaissance de votre couverture dans le cadre de votre ALD ;

Connaître ses droits dans les meilleurs délais

Un arrêt maladie dans le cadre de votre cancer peut impacter votre situation financière. En effet, les indemnités journalières n’équivalent pas toujours au montant du salaire. Par ailleurs, s’il n’existe pas de contrat de prévoyance au sein de l’entreprise, vous ne bénéficierez pas forcément d’un maintien de salaire. Il s’avère donc très important de connaître vos droits dans les meilleurs délais pour anticiper autant que possible la perte de budget.

Il est vivement conseillé de se renseigner sur :

  • les conditions particulières à mettre en place auprès de votre employeur et du service des ressources humaines de votre entreprise ;
  • les solutions reposant sur des aides budgétaires en fonction des situations financières établies par l’assistante sociale (Assurance maladie, service social en interne, Conseil départemental, Centre communal d’action sociale, CCAS, le Centre départemental d’action sociale, CDAS)[7] ou des associations. Un regard extérieur peut d’ailleurs être important pour assurer votre soutien budgétaire tant le diagnostic du cancer et l’arrêt maladie empêchent parfois de prendre du recul par rapport à la situation.

Votre dossier complet en ligne

Voici un rappel des pièces à fournir pour compléter votre dossier médical nécessaire à toutes les étapes de votre prise en charge : certificat médical, arrêt de travail, indemnités de Sécurité sociale, attestation d’ALD, carte Vitale, carte de mutuelle.

Enfin, sachez que depuis janvier 2022, vous pouvez vous connecter à votre espace numérique en santé (ENS) en cliquant sur ce lien. Vous avez notamment accès à toutes vos données de santé[8]  et à votre agenda de consultations en ligne.

Ressources

Vous souhaitez en savoir plus sur :

Annuaires

Vous souhaitez entrer en contact avec les structures et professionnels proposant des soins de support  ? C’est par ici :

Vous serez aussi intéressé par les articles suivants :

Vous serez aussi intéressé par les articles suivants :

Références

[1]Régime général CPAM, régime social des indépendants (RSI), régime social agricole, régimes spéciaux, bénéficiaires de la couverture maladie universelle (CMU)

[2]Le cancer est reconnu comme affection de longue durée (ALD30)

[3]Selon le décret n°2016-1362 du 12 octobre 2016, le délai de reconnaissance de l’affection de longue durée (ALD) est de deux semaines contre six semaines auparavant

[4]Allocation logement, RSA, allocation journalière de présence parentale (AJPP), allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) et allocation aux adultes handicapés (AAH)

[5]La prestation de compensation du handicap (PCH), l'allocation aux adultes handicapés (AAH) et ses compléments forfaitaires (le complément de ressources, la majoration pour la vie autonome), la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH), les cartes d'invalidité, de priorité pour personne handicapée ou de stationnement.

[6]A compter du 1er juin 2022, il ne sera plus obligé de faire part d’informations liés à l’état de santé à l’assureur pour contracter un prêt dont la part individuelle à assurer est inférieure à 200 000 euros et donc l’échéance sera effective avant les 60 ans de l’assuré

[7]Le Centre communal d’action sociale (CCAS) et le Centre départemental d’action sociale (CDAS) assurent par exemple « la livraison des repas à domicile, les démarches à effectuer pour obtenir l'intervention d'une aide-ménagère, le système de téléassistance qui permet d'être relié à une personne de votre choix ; l’obtention des aides alimentaires, des chèques de services, l’obtention des tickets de transports en commun ; l’aide financière d’urgence », données INCa

[8]Ordonnances, traitements, résultats d’examens, antécédents médicaux, comptes-rendus d’hospitalisation…

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Vous avez aimé cet article.
X
autres personnes.
Vous n'avez pas aimé cet article. Dites nous pourquoi
ici

Créez votre dossier avec toutes vos adresses et solutions adaptées

Besoin d'être accompagné gratuitement dans vos démarches de proche aidant ?

Retrouvez toutes les questions de la communauté

Simplifiez vos démarches de santé dès maintenant