Les soins médicaux & paramédicaux

Quelle que soit votre situation, vous pouvez avoir besoin de soins médicaux et paramédicaux. A d...

Mis à jour le :
22
/
06
/
2022
Télécharger l'infographie
Les soins médicaux & paramédicaux

Le suivi et la coordination des soins médicaux et paramédicaux

Que l’on soit atteint d’une maladie chronique, que l’on rejoigne son domicile après une intervention chirurgicale même bénigne ou que l’on soit en perte d’autonomie, on a souvent besoin de soins médicaux ou paramédicaux. Nous devons donc faire appel à différents professionnels de santé. Il ne faut pas oublier que l’organisation des services et des équipes pour travailler efficacement, reste la clé pour la qualité, le suivi et la sécurité des patients. Si vous devez bénéficier de soins médicaux et paramédicaux, la coordination de tous les professionnels peut s’avérer complexe à mettre en œuvre. Entre médecin, infirmier, aide-soignant, kinésithérapeute, comment mettre en place la bonne organisation afin de bénéficier d’un bon suivi médical ? Que vous soyez à domicile ou en établissement, il y a toujours une solution adéquate pour votre cas.

A domicile

A domicile, il existe différents services de soins spécialisés auxquels vous pouvez recourir en fonction de votre besoin et de votre profil. En effet, sont habilités à la dispense de soins médicaux et/ou paramédicaux les SSIAD, centres de soins infirmiers, praticiens spécialistes libéraux et, dans les cas plus complexes, l’HAD peut être mise en place. Ces services, accessibles uniquement sur prescriptions médicales, assurent la continuité des soins.

Les Services de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD), interviennent, sur avis médical, pour assurer des soins auprès des personnes âgées de 60 ans et plus, en perte d’autonomie ou en situation de handicap. La zone d’intervention géographique est déterminée par l’Etat. Ils peuvent intervenir 7 jours sur 7, dans un cadre de soins lié à l’hygiène quotidienne ou à des actes clés de la vie courante : aide à la prise des repas et des médicaments, aide aux transferts de position (se lever, se coucher). Ils ont également une mission de coordination des soins avec l’ensemble des acteurs intervenants auprès de la personne.

Bon à savoir

Contrairement à ce que leur acronyme laisse penser, les professionnels employés par les SSIAD sont des aides-soignants. Leurs missions ne couvrent pas la réalisation d’actes infirmiers comme la préparation des médicaments, les pansements ou encore les injections.


Ce sont les centres de soins infirmiers et les infirmiers libéraux qui ont pour mission de réaliser ces actes. Il n’y a pas d’âge minimum pour y prétendre et ils fixent eux-mêmes leur zone d’intervention. En revanche, une prescription médicale est obligatoire. Très souvent, ces professionnels travaillent en conventionnement avec les SSIAD pour assurer une coordination et une complémentarité des soins.

En fonction de votre besoin, il est possible que votre médecin vous ait également prescrit des séances de soins avec un spécialiste : kinésithérapeute, ergothérapeute, diététicien… Les conditions d’accès sont les mêmes que pour les soins infirmiers.

L’Hospitalisation à domicile (HAD) peut être mise en place lorsque les soins requis sont trop complexes ou trop lourds pour l’intervention seule d’un SSIAD ou d’infirmiers et qu’une surveillance quasi continue est nécessaire. La coordination des soins est alors assurée par le médecin et l’infirmier coordinateur. Ils ont pour mission d’organiser tous les soins prévus dans le projet thérapeutique de la personne.

En établissement

Les structures de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) ont pour mission d’assurer la rééducation ou la réadaptation des patients à la suite d’une hospitalisation. Ils ont un rôle essentiel dans le suivi et la coordination des soins et offrent une transition douce avant le retour à domicile. Ils permettent également à la personne de préparer au mieux son retour et ils l’accompagnent dans ses démarches pour mettre en place des aides ou aménager son domicile.

Lorsque le maintien à domicile n’est plus possible, des établissements spécialisés peuvent vous accueillir. Le principe de la coordination et de la continuité des soins est basé sur une certaine liberté de choix. Cela signifie que vous pouvez continuer de faire appel à vos intervenants habituels (médicaux ou paramédicaux) tout en ayant intégré la structure.

Cependant certains établissements médicalisés ont des médecins sur place. Dans ce cas, ils peuvent prendre le relais et assurer, à votre demande, la prise en charge du suivi médical.

Ces établissements vous apportent tous les soins dont vous avez besoin au quotidien et participent, avec vous, à l’élaboration de votre projet de vie.

Mieux cibler vos premiers besoins ?
Réalisez votre diagnostic personnalisé en ligne

Références

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Vous avez aimé cet article.
X
autres personnes.
Vous n'avez pas aimé cet article. Dites nous pourquoi
ici

Les soins médicaux & paramédicaux

Mis à jour le :
22
/
06
/
2022

Le suivi et la coordination des soins médicaux et paramédicaux

Que l’on soit atteint d’une maladie chronique, que l’on rejoigne son domicile après une intervention chirurgicale même bénigne ou que l’on soit en perte d’autonomie, on a souvent besoin de soins médicaux ou paramédicaux. Nous devons donc faire appel à différents professionnels de santé. Il ne faut pas oublier que l’organisation des services et des équipes pour travailler efficacement, reste la clé pour la qualité, le suivi et la sécurité des patients. Si vous devez bénéficier de soins médicaux et paramédicaux, la coordination de tous les professionnels peut s’avérer complexe à mettre en œuvre. Entre médecin, infirmier, aide-soignant, kinésithérapeute, comment mettre en place la bonne organisation afin de bénéficier d’un bon suivi médical ? Que vous soyez à domicile ou en établissement, il y a toujours une solution adéquate pour votre cas.

A domicile

A domicile, il existe différents services de soins spécialisés auxquels vous pouvez recourir en fonction de votre besoin et de votre profil. En effet, sont habilités à la dispense de soins médicaux et/ou paramédicaux les SSIAD, centres de soins infirmiers, praticiens spécialistes libéraux et, dans les cas plus complexes, l’HAD peut être mise en place. Ces services, accessibles uniquement sur prescriptions médicales, assurent la continuité des soins.

Les Services de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD), interviennent, sur avis médical, pour assurer des soins auprès des personnes âgées de 60 ans et plus, en perte d’autonomie ou en situation de handicap. La zone d’intervention géographique est déterminée par l’Etat. Ils peuvent intervenir 7 jours sur 7, dans un cadre de soins lié à l’hygiène quotidienne ou à des actes clés de la vie courante : aide à la prise des repas et des médicaments, aide aux transferts de position (se lever, se coucher). Ils ont également une mission de coordination des soins avec l’ensemble des acteurs intervenants auprès de la personne.

Bon à savoir

Contrairement à ce que leur acronyme laisse penser, les professionnels employés par les SSIAD sont des aides-soignants. Leurs missions ne couvrent pas la réalisation d’actes infirmiers comme la préparation des médicaments, les pansements ou encore les injections.


Ce sont les centres de soins infirmiers et les infirmiers libéraux qui ont pour mission de réaliser ces actes. Il n’y a pas d’âge minimum pour y prétendre et ils fixent eux-mêmes leur zone d’intervention. En revanche, une prescription médicale est obligatoire. Très souvent, ces professionnels travaillent en conventionnement avec les SSIAD pour assurer une coordination et une complémentarité des soins.

En fonction de votre besoin, il est possible que votre médecin vous ait également prescrit des séances de soins avec un spécialiste : kinésithérapeute, ergothérapeute, diététicien… Les conditions d’accès sont les mêmes que pour les soins infirmiers.

L’Hospitalisation à domicile (HAD) peut être mise en place lorsque les soins requis sont trop complexes ou trop lourds pour l’intervention seule d’un SSIAD ou d’infirmiers et qu’une surveillance quasi continue est nécessaire. La coordination des soins est alors assurée par le médecin et l’infirmier coordinateur. Ils ont pour mission d’organiser tous les soins prévus dans le projet thérapeutique de la personne.

En établissement

Les structures de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) ont pour mission d’assurer la rééducation ou la réadaptation des patients à la suite d’une hospitalisation. Ils ont un rôle essentiel dans le suivi et la coordination des soins et offrent une transition douce avant le retour à domicile. Ils permettent également à la personne de préparer au mieux son retour et ils l’accompagnent dans ses démarches pour mettre en place des aides ou aménager son domicile.

Lorsque le maintien à domicile n’est plus possible, des établissements spécialisés peuvent vous accueillir. Le principe de la coordination et de la continuité des soins est basé sur une certaine liberté de choix. Cela signifie que vous pouvez continuer de faire appel à vos intervenants habituels (médicaux ou paramédicaux) tout en ayant intégré la structure.

Cependant certains établissements médicalisés ont des médecins sur place. Dans ce cas, ils peuvent prendre le relais et assurer, à votre demande, la prise en charge du suivi médical.

Ces établissements vous apportent tous les soins dont vous avez besoin au quotidien et participent, avec vous, à l’élaboration de votre projet de vie.

Mieux cibler vos premiers besoins ?
Réalisez votre diagnostic personnalisé en ligne

Références

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Vous avez aimé cet article.
X
autres personnes.
Vous n'avez pas aimé cet article. Dites nous pourquoi
ici

Créez votre dossier avec toutes vos adresses et solutions adaptées

Besoin d'être accompagné gratuitement dans vos démarches de proche aidant ?

Retrouvez toutes les questions de la communauté

Simplifiez vos démarches de santé dès maintenant