Enfance et handicap, un accompagnement évolutif

Le handicap chez l'enfant peut prendre différentes formes et se répercute dans tous les aspects de sa vie ...

Mis à jour le :
30
/
05
/
2022
Télécharger l'infographie
Enfance et handicap, un accompagnement évolutif

La reconnaissance du handicap

Le diagnostic de handicap doit d'abord être établi par un professionnel de santé (généraliste, pédopsychiatre...) pour faire reconnaître le handicap de l’enfant.

Une fois la reconnaissance effectuée, la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) devient l’interlocuteur unique pour l’ensemble des démarches à mettre en place.

 

Les aides financières principales

L’Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé (AEEH).

Il s'agit d'une prestation familiale versée par les caisses d’allocations familiales (Caf ou MSA pour les personnes qui relèvent du régime agricole). Cette allocation a pour but d’aider les familles à faire face aux frais supplémentaires qu’entraîne le handicap d’un enfant à charge de moins de 20ans. Cette allocation est octroyée sous condition de ressources et prend en compte l’âge et le degré de handicap de l’enfant.

L’Allocation journalière de présence parentale (AJPP).

Elle peut être versée si le parent s’occupe de son enfant gravement malade, accidenté ou handicapé. Il perçoit une allocation journalière pour chaque journée passée auprès de l’enfant (dans la limite de 22 jours par mois). L'AJPP peut être versée pour une période de 3 ans maximum. Cette allocation est soumise à certaines conditions telles que l’âge de l’enfant (moins de 20ans), le degré de handicap (attesté par un certificat médical) et la nécessité pour le parent d’interrompre son activité professionnelle au moyen d’un congé de présence parentale.

 

L’accès à l’éducation et au système scolaire

Selon le type et le degré de handicap de l’enfant, plusieurs modalités sont envisageables pour sa scolarité. Dans chaque département, une cellule d'accueil répond aux interrogations des familles concernant le parcours scolaire de leur enfant en situation de handicap. Un numéro vert unique 0 805 0805 110 (Information École Inclusive) permet de joindre, grâce à un serveur interactif et selon le besoin, soit la cellule départementale, soit la cellule nationale Aide handicap École.

L’école inclusive

Si le handicap de l’enfant le permet, celui-ci peut suivre son cursus en milieu dit ordinaire. Au préalable,un plan d’accompagnement personnalisé ou un projet personnalisé de scolarisation doit être constitué en lien avec la MDPH qui suit l’enfant, la famille et le corps enseignant de l’établissement d’accueil. Une auxiliaire de vie scolaire peut également être attribuée pour accompagner l’enfant durant la classe.

Les parcours spécialisés

En cas de handicap important ou nécessitant des soins médicaux fréquents, un parcours scolaire spécialisé et adapté au handicap peut être une meilleure solution pour l’enfant. Cette scolarisation peut s’effectuer dans des établissements spécialisés (Instituts Médico-Educatifs) ou à domicile grâce à des équipes pédagogiques et médicales (Services d’Education Spéciale et de Soins A Domicile).

Références

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Vous avez aimé cet article.
X
autres personnes.
Vous n'avez pas aimé cet article. Dites nous pourquoi
ici

Enfance et handicap, un accompagnement évolutif

Mis à jour le :
30
/
05
/
2022

La reconnaissance du handicap

Le diagnostic de handicap doit d'abord être établi par un professionnel de santé (généraliste, pédopsychiatre...) pour faire reconnaître le handicap de l’enfant.

Une fois la reconnaissance effectuée, la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) devient l’interlocuteur unique pour l’ensemble des démarches à mettre en place.

 

Les aides financières principales

L’Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé (AEEH).

Il s'agit d'une prestation familiale versée par les caisses d’allocations familiales (Caf ou MSA pour les personnes qui relèvent du régime agricole). Cette allocation a pour but d’aider les familles à faire face aux frais supplémentaires qu’entraîne le handicap d’un enfant à charge de moins de 20ans. Cette allocation est octroyée sous condition de ressources et prend en compte l’âge et le degré de handicap de l’enfant.

L’Allocation journalière de présence parentale (AJPP).

Elle peut être versée si le parent s’occupe de son enfant gravement malade, accidenté ou handicapé. Il perçoit une allocation journalière pour chaque journée passée auprès de l’enfant (dans la limite de 22 jours par mois). L'AJPP peut être versée pour une période de 3 ans maximum. Cette allocation est soumise à certaines conditions telles que l’âge de l’enfant (moins de 20ans), le degré de handicap (attesté par un certificat médical) et la nécessité pour le parent d’interrompre son activité professionnelle au moyen d’un congé de présence parentale.

 

L’accès à l’éducation et au système scolaire

Selon le type et le degré de handicap de l’enfant, plusieurs modalités sont envisageables pour sa scolarité. Dans chaque département, une cellule d'accueil répond aux interrogations des familles concernant le parcours scolaire de leur enfant en situation de handicap. Un numéro vert unique 0 805 0805 110 (Information École Inclusive) permet de joindre, grâce à un serveur interactif et selon le besoin, soit la cellule départementale, soit la cellule nationale Aide handicap École.

L’école inclusive

Si le handicap de l’enfant le permet, celui-ci peut suivre son cursus en milieu dit ordinaire. Au préalable,un plan d’accompagnement personnalisé ou un projet personnalisé de scolarisation doit être constitué en lien avec la MDPH qui suit l’enfant, la famille et le corps enseignant de l’établissement d’accueil. Une auxiliaire de vie scolaire peut également être attribuée pour accompagner l’enfant durant la classe.

Les parcours spécialisés

En cas de handicap important ou nécessitant des soins médicaux fréquents, un parcours scolaire spécialisé et adapté au handicap peut être une meilleure solution pour l’enfant. Cette scolarisation peut s’effectuer dans des établissements spécialisés (Instituts Médico-Educatifs) ou à domicile grâce à des équipes pédagogiques et médicales (Services d’Education Spéciale et de Soins A Domicile).

Vous serez aussi intéressé par les articles suivants :

Vous serez aussi intéressé par les articles suivants :

Références

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Vous avez aimé cet article.
X
autres personnes.
Vous n'avez pas aimé cet article. Dites nous pourquoi
ici

Créez votre dossier avec toutes vos adresses et solutions adaptées

Besoin d'être accompagné gratuitement dans vos démarches de proche aidant ?

Retrouvez toutes les questions de la communauté

Simplifiez vos démarches de santé dès maintenant