Accueil
Infos utiles
Être aidant
Temps libre des aidants et droit au répit
Retour
Enregistrer
Favoris
Être aidant

Temps libre des aidants et droit au répit

Partager l'article sur :

Le répit est un « vrai » temps pour soi

Le droit au répit pour les aidants est inscrit dans la loi du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement. Si votre aide est indispensable, des solutions alternatives sont mises en place pour vous permettre de suspendre temporairement votre activité d’aidant. Un financement est possible pour les aidants de personnes en situation de handicap ou de personnes âgées bénéficiant de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA).

Bénéficier d’un remplacement temporaire à domicile

  • L’appui d’une aide extérieure : les auxiliaires de vie sont formés pour s’occuper d’une personne dépendante et vous remplacent pour certaines activités (tâches ménagères, accompagnement pour des sorties, aides à la toilette, à l’habillage….). Ils assurent aussi une présence de nuit.
  • Être remplacé pour les déplacements : sortir est essentiel pour votre proche. La caisse de retraite Agirc-Arrco propose le service « Sortir Plus » : des professionnels accompagnent les déplacements d’une personne âgée dépendante lorsque l’aidant est indisponible.

Organiser des pauses régulières en journée

  • Les accueils de jours : ils sont destinés aux personnes dépendantes vivant à domicile, accueillies à la journée, une ou plusieurs fois par semaine. Ils proposent un accompagnement pluridisciplinaire, qui associe soins, activités et sorties collectives ou individuelles. Ils sont gérés par différents types d’organisme : EHPAD, résidence de services, hôpitaux. Ils existent également des accueils spécialisés selon la maladie de la personne, comme la Halte Alzheimer.
Les accueils de jours, une pause pour mieux se retrouver

Même pour une heure, je me sentais coupable de laisser mon mari. Mais lui aussi s’en voulait de me confiner à la maison. Bref, notre moral était en chute libre ! C’est grâce aux accueils de jour que tout cela à changer. De mon côté j’ai pu me reposer et me réinscrire à mes cours de dessin avec des amies. Mon mari a lui aussi découvert de nouvelles activités adaptées à sa santé. Si l’on veut tenir, il faut aussi savoir lâcher prise.

Cathy, retraitée, 72 ans

Se ménager une pause plus longue

  • L’hébergement temporaire : ce type d’accueil est destiné à des séjours d’une à plusieurs semaines. Si vous êtes absent ou indisponible pour raison de santé, si le domicile de votre proche est en travaux… des EHPAD prennent le relais. Sauf en cas d’urgence, il est conseillé de vous organiser au minimum un mois à l’avance, car le nombre de places disponibles est limité.
  • Les accueils familiaux : les personnes âgées et les personnes handicapées sont accueillies au domicile de personnes qui partagent leur cadre familial contre rémunération. Ces accompagnants sont agréés par le département. C’est une solution souple pour un accueil court ou plus durable.
  • Le relayage ou baluchonnage. Depuis 2018, ce dispositif venu du Québec est expérimenté en France. Un professionnel intervient au moins 2 jours et 1 nuit au domicile de la personne âgée dépendante. Pendant ce temps, l’aidant peut partir avec son « baluchon » pour se reposer.

Prendre des vacances adaptées

  • Des séjours adaptés : partir en congés avec votre proche dépendant, c’est possible. La SNCF et les compagnies aériennes disposent de services spécifiques pour les personnes en perte d’autonomie. Mais sur place, si trop de questions sont à régler, ce ne sont plus vraiment des vacances… Surtout, ne renoncez pas. Des associations proposent des séjours qui s’adaptent à la dépendance de chacun et permettent également à l’aidant de profiter de son congé.
Quelques contacts pour vos vacances :

Enregistrer
Favoris

Télécharger

Le saviez-vous ?

Articles Similaires

Questions fréquentes

Puis-je changer la date de mon rendez-vous ?

Oui c'est possible. Dans l'email que vous allez recevoir confirmant votre rendez-vous, vous avez la possibilité de cliquer sur un lien et changer la date de votre rendez-vous.

Puis-je annuler mon rendez-vous?

Vous pouvez annuler votre rendez-vous jusqu'à 24h à l'avance et obtenir un remboursement. Pour se faire, utilisez le lien que vous recevez dans votre email de confirmation de rendez-vous.

J'ai raté mon rendez-vous, que faire ?

Un rendez-vous raté est un rendez-vous dû. En cas d'empêchement pensez bien à annuler votre rendez-vous au moins 24h à l'avance.

Quels moyens de paiement sont acceptés ?

Seuls les paiements par cartes bancaire sont acceptés: Visa, Master Card et American Express

Comment valider mon Rendez-vous téléphonique ?

Choisissez la formule qui vous convient le mieux. Choisissez ensuite l'heure et la date à laquelle vous souhaitez organiser votre rendez-vous téléphonique. Remplissez ensuite le formulaire d'informations et validez votre commande. Une fois votre achat effectué vous recevrez un email de confirmation avec la date et l'heure à laquelle notre expert/e vous appelera.

Ils nous font
déjà confiance

Didier D

Perte d'autonomie
Nous avons été confrontés à la perte d'autonomie de notre maman. Nous étions complétement démunis face à cette situation. Quelles étaient nos options, à quelles aides financières nous pouvions prétendre, comment respecter ses choix ? Objectif Autonomie a répondu à tous nos doutes et nous a permis d'accompagner notre maman dans cette période difficile.

Valérie F

Situation de handicap
Je suis atteinte d'une polyarthrite rhumatoïde avec fibromialgie depuis 2009 et mon quotidien était devenu de plus en plus dur. J'ai finalement trouvé Objectif Autonomie et je les remercie pour leur bienveillance et leur accompagnement. Aujourd'hui j'ai le droit à des aides dont je ne connaissais même pas l'existence.

Marjorie

Sénior
Objectif Autonomie m'a aidé à monter mon dossier APA. J'ai été très satisfaite par leur méthode et leur écoute. Nous recommandons fortement Objectif Aautonomie si vous rencontrez des difficultés dans vos démarches.
Découvrir nos formules !