Devenir handi-accueillante : dans les pas d’Harmonie Mutuelle

En 2020, Harmonie Mutuelle a décidé de développer un programme triennal appelé « Engagés handicap » ...

Mis à jour le :
17
/
05
/
2022
Télécharger l'infographie
Devenir handi-accueillante : dans les pas d’Harmonie Mutuelle

En 2020, Harmonie Mutuelle a décidé de développer un programme triennal appelé « Engagés handicap ». Objectif : devenir la première mutuelle handi-accueillante référente en termes d’inclusion. Quelles ont été les étapes clés de cette mise en place ? Quid des enjeux de cette approche ? Les explications de Véronique Venayre, directrice du programme handicap chez Harmonie Mutuelle.

Quels sont les ingrédients principaux pour développer une politique inclusive du  handicap dans le milieu professionnelle ? La prise de conscience, la fédération des équipes et la concrétisation des démarches pour favoriser l’emploi de personnes concernées par une perte d’autonomie physique et/ou psychique.

Dresser l’état des lieux, fixer un cap

A titre d’exemple, Harmonie Mutuelle a lancé un programme triennal handicap voilà presque deux ans. Le feu vert du déploiement a été donné « après l’approbation du projet lors de l’assemblée générale de juin 2020 », décrit Véronique Venayre, directrice du programme handicap chez Harmonie Mutuelle.

Cette décision a été prise suite à « plusieurs années de travail de réflexion et de concertation effectué sur les territoires et dans les régions politiques », avec des premières démarches initiées au sein du groupe piloté depuis 2018 par Véronique Venayre. Les questions qui se posaient alors : « Quelles actions menons-nous pour favoriser l’inclusion de nos adhérents et de nos collaborateurs en situation de handicap et comment mieux répondre à leurs besoins spécifiques ? Quelles actions menons-nous dans les territoires en termes de partenariat et de proximité ? » Cette réflexion a abouti à 150 propositions. Au total, « 50 ont été retenues et 5 grands chantiers définis ».

Neurodiversité, accessibilité, référent digital, reste à charge…

Dans quelle logique s’inscrit le programme triennal chez Harmonie Mutuelle ? Voici les 5 principaux engagements :

1) Aller plus loin pour l’intégration et le maintien dans l’emploi des collaborateurs : « Harmonie mutuelle mène une politique handicap volontariste depuis 2014. Nous sommes donc partis d’un existant conséquent qui peut encore être renforcé », souligne Véronique Venayre. Nous pouvons par exemple aller plus loin, « notamment en ce qui concerne l’accueil de personnes issues de la neurodiversité (1) ». A ce sujet, « nous allons renforcer les actions de sensibilisation pour lutter contre les préjugés ». Exemple de problématiques au cœur de la démarche d’Harmonie Mutuelle : comment faciliter l’accompagnement des personnes au quotidien ? Comment articuler le soutien des salariés atteints de maladies chroniques dans la sphère professionnelle ?

2) Améliorer la relation avec l’adhérent, « autour de l’accessibilité au sens large ». Une des premières actions a été la mise en place « d’un partenariat avec SOURDLINE qui permet désormais aux personnes sourdes et malentendantes de contacter nos centres d’appels en bénéficiant d’une traduction simultanée en langue » des signes. Harmonie Mutuelle a également créé un poste de « référent accessibilité digitale » Depuis juillet 2021, « notre site internet est accessible aux personnes en situation de handicap à hauteur de 52% », décrit Véronique Venayre. Un score « déjà élevé que nous visons à améliorer grâce à la poursuite des actions. Nous renforçons aussi l’accessibilité physique »

L’accessibilité des locaux et des sites administratifs étant déjà conforme à la norme (2), « nous souhaitons aller plus loin en adaptant par exemple la signalétique de manière innovante»* ;

3) Améliorer l’offre de services : « pour identifier les besoins spécifiques des personnes en situation de handicap, nous avons fait appel aux expertises internes et externes. Nous souhaitons donner la parole aux personnes directement concernées. En ce sens, un groupe « experts » a été mis en place. Il s’agit « d’une expertise d’usage ». Ce dernier « réunit 3 élus de la mutuelle, 3 collaborateurs, 3 entreprises adhérents concernés par le handicap à titre personnel ou professionnel. Cette démarche collective et inclusive caractérise la mise en œuvre du programme ».

Pour mener à bien ce projet, « nous avons travaillé dans un premier temps sur les restes à charge qui sont nombreux malgré les remboursements légaux et l’intervention des MDPH. De nombreux produits liés à la vie quotidienne ne sont pas pris en charge. Même si les montants sont faibles, l’accumulation des dépenses pèse sur les budgets ». Et « au-delà des problématiques financières, il existe un grand besoin d’accompagnement dans les démarches. Le terme de ‘parcours du combattant’ revient souvent : qu’il s’agisse du diagnostic, de la recherche de professionnels de santé, de la reconnaissance des statuts et des droits qu’ils ouvrent, ou de de l’obtention d’aide financière. Notre objectif est de proposer une offre de produits et de services innovants répondant aux besoins identifiés. »

4) Renforcer la prise de parole d’Harmonie Mutuelle sur le handicap dans la perspective des élections présidentielles de 2022 ;

5) Accentuer l’écoute des personnes en situation de handicap, en mettant en place des communautés handicap dès 2021 dans les 11 régions politiques de France. « Ces nouveaux espaces d’engagement sont animés par un élu de la mutuelle. En tenant compte des spécificités de la région, nous avons procédé à un maillage territorial : une échelle très intéressante pour mener un projet à bien », atteste Véronique Venayre. « Le travail de recensement de toutes les associations et entreprises impliquées a été effectué. » L’enjeu à court terme : « s’appuyer sur cet échelon local pour mettre en place des actions répondant aux besoins repérés sur le terrain ».

90 collaborateurs et 100 élus impliqués

90 collaborateurs issus de toutes les directions de l’entreprise (services prestations, prévoyance, marketing…) et une centaine d’élus travaillent ensemble sur le programme « Engagés handicap  ».

« Ce collectif, particulièrement mobilisé, donne la parole à toutes les parties prenantes, et toute sa force à la mise en œuvre du programme. »

Avenir proche ?

Sur le volet employeur, Harmonie Mutuelle « remplit largement l'obligation des 6% du taux d'emploi des travailleurs handicapés (OETH) ». L’idée est aujourd’hui de faire plus en accueillant davantage de stagiaires, d’étudiants en alternance ou en apprentissage en situation de handicap. « Cette démarche volontariste permettra d’aider ces jeunes à s’intégrer dans le monde professionnel et traduira notre volonté de s’engager à leurs côtés. »

RESSOURCES

Vous souhaitez en savoir plus sur :

ANNUAIRES

Vous souhaitez entrer en contact avec les structures et professionnels du handicap  ? C’est par ici.

  • Cliquez sur ce lien pour accéder à l’annuaire général monparcourshandicap.gouv.fr ;
  • Cliquez sur ce lien pour accéder à l’annuaire des antennes Agefiph.

Références

(1) La neurodiversité rassemble les profils de patients neurotypiques et neuroatypiques. Les troubles et vulnérabilités concernées relèvent par exemple de trouble du spectre autistique (TSA), troubles du développement avec ou sans hyperactivité (TDAH), les troubles dys (la dyslexie, la dyscalculie…), le syndrome de Gilles de la Tourette…

(2) La loi du handicap du 11 février 2005 prévoit que tout établissement recevant du public (ERP) doit être accessible à tous, « notamment aux personnes handicapées, quel que soit le type de handicap, physique, sensoriel, cognitif, mental ou psychique » - article 41

  • Interview de Véronique Venayre, directrice du programme « Engagés handicap » chez Harmonie Mutuelle, le 6 avril 2022
  • Harmonie Mutuelle. Notre politique engagée en faveur de la diversité et du handicap. Disponible ici

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Vous avez aimé cet article.
X
autres personnes.
Vous n'avez pas aimé cet article. Dites nous pourquoi
ici

Devenir handi-accueillante : dans les pas d’Harmonie Mutuelle

Mis à jour le :
17
/
05
/
2022

En 2020, Harmonie Mutuelle a décidé de développer un programme triennal appelé « Engagés handicap ». Objectif : devenir la première mutuelle handi-accueillante référente en termes d’inclusion. Quelles ont été les étapes clés de cette mise en place ? Quid des enjeux de cette approche ? Les explications de Véronique Venayre, directrice du programme handicap chez Harmonie Mutuelle.

Quels sont les ingrédients principaux pour développer une politique inclusive du  handicap dans le milieu professionnelle ? La prise de conscience, la fédération des équipes et la concrétisation des démarches pour favoriser l’emploi de personnes concernées par une perte d’autonomie physique et/ou psychique.

Dresser l’état des lieux, fixer un cap

A titre d’exemple, Harmonie Mutuelle a lancé un programme triennal handicap voilà presque deux ans. Le feu vert du déploiement a été donné « après l’approbation du projet lors de l’assemblée générale de juin 2020 », décrit Véronique Venayre, directrice du programme handicap chez Harmonie Mutuelle.

Cette décision a été prise suite à « plusieurs années de travail de réflexion et de concertation effectué sur les territoires et dans les régions politiques », avec des premières démarches initiées au sein du groupe piloté depuis 2018 par Véronique Venayre. Les questions qui se posaient alors : « Quelles actions menons-nous pour favoriser l’inclusion de nos adhérents et de nos collaborateurs en situation de handicap et comment mieux répondre à leurs besoins spécifiques ? Quelles actions menons-nous dans les territoires en termes de partenariat et de proximité ? » Cette réflexion a abouti à 150 propositions. Au total, « 50 ont été retenues et 5 grands chantiers définis ».

Neurodiversité, accessibilité, référent digital, reste à charge…

Dans quelle logique s’inscrit le programme triennal chez Harmonie Mutuelle ? Voici les 5 principaux engagements :

1) Aller plus loin pour l’intégration et le maintien dans l’emploi des collaborateurs : « Harmonie mutuelle mène une politique handicap volontariste depuis 2014. Nous sommes donc partis d’un existant conséquent qui peut encore être renforcé », souligne Véronique Venayre. Nous pouvons par exemple aller plus loin, « notamment en ce qui concerne l’accueil de personnes issues de la neurodiversité (1) ». A ce sujet, « nous allons renforcer les actions de sensibilisation pour lutter contre les préjugés ». Exemple de problématiques au cœur de la démarche d’Harmonie Mutuelle : comment faciliter l’accompagnement des personnes au quotidien ? Comment articuler le soutien des salariés atteints de maladies chroniques dans la sphère professionnelle ?

2) Améliorer la relation avec l’adhérent, « autour de l’accessibilité au sens large ». Une des premières actions a été la mise en place « d’un partenariat avec SOURDLINE qui permet désormais aux personnes sourdes et malentendantes de contacter nos centres d’appels en bénéficiant d’une traduction simultanée en langue » des signes. Harmonie Mutuelle a également créé un poste de « référent accessibilité digitale » Depuis juillet 2021, « notre site internet est accessible aux personnes en situation de handicap à hauteur de 52% », décrit Véronique Venayre. Un score « déjà élevé que nous visons à améliorer grâce à la poursuite des actions. Nous renforçons aussi l’accessibilité physique »

L’accessibilité des locaux et des sites administratifs étant déjà conforme à la norme (2), « nous souhaitons aller plus loin en adaptant par exemple la signalétique de manière innovante»* ;

3) Améliorer l’offre de services : « pour identifier les besoins spécifiques des personnes en situation de handicap, nous avons fait appel aux expertises internes et externes. Nous souhaitons donner la parole aux personnes directement concernées. En ce sens, un groupe « experts » a été mis en place. Il s’agit « d’une expertise d’usage ». Ce dernier « réunit 3 élus de la mutuelle, 3 collaborateurs, 3 entreprises adhérents concernés par le handicap à titre personnel ou professionnel. Cette démarche collective et inclusive caractérise la mise en œuvre du programme ».

Pour mener à bien ce projet, « nous avons travaillé dans un premier temps sur les restes à charge qui sont nombreux malgré les remboursements légaux et l’intervention des MDPH. De nombreux produits liés à la vie quotidienne ne sont pas pris en charge. Même si les montants sont faibles, l’accumulation des dépenses pèse sur les budgets ». Et « au-delà des problématiques financières, il existe un grand besoin d’accompagnement dans les démarches. Le terme de ‘parcours du combattant’ revient souvent : qu’il s’agisse du diagnostic, de la recherche de professionnels de santé, de la reconnaissance des statuts et des droits qu’ils ouvrent, ou de de l’obtention d’aide financière. Notre objectif est de proposer une offre de produits et de services innovants répondant aux besoins identifiés. »

4) Renforcer la prise de parole d’Harmonie Mutuelle sur le handicap dans la perspective des élections présidentielles de 2022 ;

5) Accentuer l’écoute des personnes en situation de handicap, en mettant en place des communautés handicap dès 2021 dans les 11 régions politiques de France. « Ces nouveaux espaces d’engagement sont animés par un élu de la mutuelle. En tenant compte des spécificités de la région, nous avons procédé à un maillage territorial : une échelle très intéressante pour mener un projet à bien », atteste Véronique Venayre. « Le travail de recensement de toutes les associations et entreprises impliquées a été effectué. » L’enjeu à court terme : « s’appuyer sur cet échelon local pour mettre en place des actions répondant aux besoins repérés sur le terrain ».

90 collaborateurs et 100 élus impliqués

90 collaborateurs issus de toutes les directions de l’entreprise (services prestations, prévoyance, marketing…) et une centaine d’élus travaillent ensemble sur le programme « Engagés handicap  ».

« Ce collectif, particulièrement mobilisé, donne la parole à toutes les parties prenantes, et toute sa force à la mise en œuvre du programme. »

Avenir proche ?

Sur le volet employeur, Harmonie Mutuelle « remplit largement l'obligation des 6% du taux d'emploi des travailleurs handicapés (OETH) ». L’idée est aujourd’hui de faire plus en accueillant davantage de stagiaires, d’étudiants en alternance ou en apprentissage en situation de handicap. « Cette démarche volontariste permettra d’aider ces jeunes à s’intégrer dans le monde professionnel et traduira notre volonté de s’engager à leurs côtés. »

RESSOURCES

Vous souhaitez en savoir plus sur :

ANNUAIRES

Vous souhaitez entrer en contact avec les structures et professionnels du handicap  ? C’est par ici.

  • Cliquez sur ce lien pour accéder à l’annuaire général monparcourshandicap.gouv.fr ;
  • Cliquez sur ce lien pour accéder à l’annuaire des antennes Agefiph.

Vous serez aussi intéressé par les articles suivants :

Vous serez aussi intéressé par les articles suivants :

Références

(1) La neurodiversité rassemble les profils de patients neurotypiques et neuroatypiques. Les troubles et vulnérabilités concernées relèvent par exemple de trouble du spectre autistique (TSA), troubles du développement avec ou sans hyperactivité (TDAH), les troubles dys (la dyslexie, la dyscalculie…), le syndrome de Gilles de la Tourette…

(2) La loi du handicap du 11 février 2005 prévoit que tout établissement recevant du public (ERP) doit être accessible à tous, « notamment aux personnes handicapées, quel que soit le type de handicap, physique, sensoriel, cognitif, mental ou psychique » - article 41

  • Interview de Véronique Venayre, directrice du programme « Engagés handicap » chez Harmonie Mutuelle, le 6 avril 2022
  • Harmonie Mutuelle. Notre politique engagée en faveur de la diversité et du handicap. Disponible ici

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Vous avez aimé cet article.
X
autres personnes.
Vous n'avez pas aimé cet article. Dites nous pourquoi
ici

Créez votre dossier avec toutes vos adresses et solutions adaptées

Besoin d'être accompagné gratuitement dans vos démarches de proche aidant ?

Retrouvez toutes les questions de la communauté

Simplifiez vos démarches de santé dès maintenant